Starless

Musicabrac / God ?

Les instruments de musique qui ne respectent pas la « loi islamique » de Daech sont des chiens d'infidèles qui méritent le bûcher.

Février 2015, près de Derna, dans l'est de la Libye.

Février 2015, près de Derna, dans l'est de la Libye.
Photo : D.R..

Il ne fait pas bon être tambour, batterie ou saxophone dans les territoires contrôlés par l'État islamique. Trop occidentaux pour être islamo-compatibles, ces instruments de musique infidèles risquent carrément l'autodafé purificateur, comme c'est arrivé en février 2015 près de Derna, dans l'est de la Libye.

21 mars 2015

Sources : Daily Mail (18 février 2015).

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 13 mars 2019.