Starless

Empires / Orphan

Pochette de l'album "Orphan" des Empires

2014, Island Records

En découvrant Silverfire, j'ai bien cru qu'il avait dû y avoir comme une erreur de ma plate-forme musicale habituelle. Cette voix chaude, ces guitares sourdes, n'était-ce pas plutôt Matt Berninger et National ? Les autres morceaux de l'album prêtent moins à confusion, sauf peut-être Please Don't Tell My Lover et son petit air d'Interpol à cause du riff haché et métallique de la guitare. Aucun n'égale en intensité le titre d'ouverture, mais il serait franchement malvenu de demander la lune 11 fois, d'autant que la plupart des titres sont quand même dans une veine proche : le refrain lumineux d'Orphan, la guitare sale de Hostage, la nervosité de Honeyblood... Mais voilà : la vie étant injuste par essence, ce fut leur ultime album et cela me pince le cœur de l'apprendre.

13 avril 2019

Vidéo / How Good Does It Feel

Chicago (Illinois, États-Unis), le 3 septembre 2014.
Vidéo éditée par JBTV Music Television.

Chansons de l'album

  1. Silverfire
  2. Orphan
  3. Hostage
  4. Shadowfaux
  5. Honeyblood
  6. Lifers
  7. How Good Does It Feel
  8. Please Don't Tell My Lover
  9. Stay Lonley
  10. Glow
  11. Journey Kid

Crédits

Musiciens

Les Empires sont Tom Conrad (guitare), Mike Robinson (batterie), Mike Steger (guitare) et Sean Van Vleet (chant).
Avec Bobby Sparks (claviers sur 4, 6, 8-10) et Julio Tavarez (basse).

Auteurs

Écrit par Sean Van Vleet et composé par les Empires.

Production

Produit, enregistré et mixé par John Congleton aux studios Elmwood Funeral Home à Dallas (Texas, États-Unis) avec l'assistance d'Alex Bhore, sauf 2 produit par Max Steger aux studios Thunderdome à Chicago (Illinois, États-Unis) et mixé, comme 7, par Mark Needham aux studios Ballroom à Los Angeles (Californie, États-Unis).
Mastérisé par Stephen Marcussen aux studios Marcussen Mastering à Hollywood (Californie, États-Unis).
Avec John Rubeli (directeur artistique), Steven Trachtenbroit (publicitaire chez Big Hassle), Zachary Cepin (agent chez High Road Touring) et Doug Mark (juriste chez Mark Music & Media Law).
Édité par Songs Music Publishing, Spit The Music et Songs Of MP.

Pochette

Tom Conrad.

Parution et label

2014, Island Records.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019