Starless

Arcade Fire / Everything Now

Pochette de l'album "Everything Now" d'Arcade Fire

2017, Arcade Fire Music

Électro, c'est trop. Franchement, je n'aime pas du tout ce revirement musical d'Arcade Fire. Il ne suffit pas de dépoussiérer un peu de fièvre du samedi soir (Signs Of Life, Put Your Money On Me) ou d'en rajouter sur les perce-oreilles synthétiques (Creature Comfort, Peter Pan) pour faire d'une chanson tout juste potable le tube des temps modernes. A contrario, ce parti pris peut tout à fait condamner de bien meilleures promesses (Good God Damn, Infinite Content). Par bonheur, l'album s'ouvre sur un Everything Now remémorant les enthousiasmes joyeux et spontanés du groupe à ses débuts, et se referme sur une note plus émouvante, avec les délicates tristesses mélodiques de We Don't Deserve Love, suivies d'une reprise tout en mélancolie d'Everything Now. Ne désespérons donc pas trop vite d'Arcade Fire : leurs petits miracles n'ont pas disparu, qui auréolent l'existence d'un arc-en-ciel de miséricorde.

2 septembre 2017

Vidéo / Everything Now

Scunthorpe (Angleterre, Royaume-Uni) le 7 juin 2017 (vidéo mise en ligne par Dan Smith).

Chansons de l'album

  1. Everything_Now (continued)
  2. Everything Now
  3. Signs Of Life
  4. Creature Comfort
  5. Peter Pan
  6. Chemistry
  7. Infinite Content
  8. Infinite_Content
  9. Electric Blue
  10. Good God Damn
  11. Put Your Money On Me
  12. We Don't Deserve Love
  13. Everything Now (continued)

Crédits

Musiciens

Arcade Fire est Will Butler (claviers, basse, chœurs), Win Butler (chant, guitare, basse), Régine Chassagne (chant, claviers), Jeremy Gara (batterie), Richard Reed-Parry (guitare, basse, chœurs) et Tim Kingsbury (guitare, basse, chœurs).
Avec Thomas Bangalter (synthétiseur sur 2, programmation sur 11), Geoff Barrow (synthétiseur sur 4), Matt Bauder (saxophone sur 6), Patrick Bebey (flûte pygmée sur 5), Stuart Bogie (flûte sur 5, saxophone sur 3, 5, 6), Rebecca Crenshaw (violon sur 1-3, 10, 13), Willonson Duprate (congas sur 3, 5, 6, 10), Jean « Diol Kidi » Edmond (congas sur 3, 5, 6, 10), Charlie Gabriel (saxophone sur 5), Helen Gillet (violon sur 1-3, 10, 13), Daniel Lanois (guitare hawaïenne sur 11, 12), Mark Lawson (échantillonneur sur 6), Sarah Neufeld (violon sur 6, 8, 11), Owen Pallett (piano sur 3, violon sur 6, 8, 11) et Koney Richey (boîte à rythmes sur 3), la chorale Harmonistic Praise Crusade (2) et les choristes Kayla Jasmine, Jelly Joseph, Tracci Lee et Akia Nevills (4, 6).

Auteurs

Écrit et composé par Arcade Fire.
Cordes arrangées par Arcade Fire et Owen Pallett, avec Sarah Neufeld (3, 10).
2 contient des éléments de The Coffee Cola Song de Francis Bebey.

Production

Produit par Arcade Fire, Steve Mackey et Thomas Bangalter, avec Markus Dravs (5, 6, 9), Eric Heigle (11) et Geoff Barrow (4).
Enregistré par Eric Heigle aux studios Boombox à New Orleans (Louisiane, États-Unis), Sonovox à Montréal (Québec, Canada) et Gang à Paris (France), avec l'assistance de Florian Lagatta, Iain Berryman, Korey Richey et Mark Lawson.
Mixé par Craig Silvey aux studios Boombox et Parlor à New Orleans, et Toast à Londres (Angleterre, Royaume-Uni), avec l'assistance de Max Prior.
Mastérisé par Greg Calbi aux studios Sterling Sound à New York (États-Unis).
Édité par Arcade Fire Music.

Pochette

JR (Jean René) assisté de Camille Pajot, Guillaume Cagniard et Marc Azoulay, Ping Pong Ping (conception graphique) et Anton Corbijn (photos du groupe).

Parution et label

2017, Arcade Fire Music.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019