Starless

Musicabrac / Metallica

Un nouvel instrument à percussion, le veme, s'expose au centre ville de Metz dans une version monumentale de 5 mètres de haut.

Exposition d'une version monumentale du veme, instrument à percussion, au festival Constellations à Metz, du 20 juin au 7 septembre 2019.

Exposition d'une version monumentale du veme, instrument à percussion, au festival Constellations à Metz, du 20 juin au 7 septembre 2019.
Photo : Arts et Métiers ParisTech.

Il ne s'invente pas un instrument de musique tous les jours. Aussi les concepteurs du veme – l'École nationale supérieure des arts et métiers à Metz et les compositeurs Dominique Delahoche et Hugues Dufour – peuvent-ils être fiers d'exposer une version monumentale (5 mètres de haut, 600 kilos) de cet instrument à percussion, dans le centre ville de Metz. Évidemment, l'objet existe dans des dimensions plus humaines – tout en restant un peu encombrantes. Le son du veme est « métallique, puissant dans les graves et ne saturant pas dans les aigus », décrit Dominique Delahoche, qui l'a introduit en 2015 dans l'orchestre national de Lorraine. On ne demande qu'à le croire. Cela dit, la photo laisse craindre qu'entre des mains moins expertes que celles d'un percussionniste chevronné, le veme puisse se muer en gaffophone.

10 août 2019

Vidéo / Démonstration du veme

Le veme, une toute nouvelle percussion créée en Lorraine (vidéo France Bleue, 4 décembre 2014).
Vidéo mise en ligne par France Bleue

Sources : Le veme, un nouveau monde sonore (site du veme) ; Le veme monumental exposé tout l'été à Metz (actualité d'Arts et Métiers, 20 juin 2019) ; Le veme : un nouveau son de percussion (site de Dominique Delahoche).

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 10 août 2019.