Starless

Musicabrac / Scarecrow

La société Genodics se sert de la musique comme d'un épouvantail pour chasser une des maladies de la vigne.

Le boîtier de quatre hauts parleurs de Genodics dans une vigne.

Le boîtier de quatre hauts parleurs de Genodics dans une vigne.
Photo : D.R..

L'esca est une maladie de la vigne dont l'ancienneté n'a d'égale que sa gravité puisqu'elle conduit à la mort des ceps. Les traitements chimiques possibles étant interdits pour cause de nocivité extrême, il n'est pas d'autre solution que prophylactique pour l'empêcher de survenir ou, à défaut, de se propager. Mais ça, c'était avant. Une société française, Genodics, exploite une invention du physicien indépendant Joël Sternheimer qui permet de lutter avec succès semble-t-il contre cette maladie, en diffusant quelques minutes de musique matin et soir dans le champ de vigne. Bon, le terme de « musique » est un bien grand mot : plutôt une sorte de « toccata déconstruite » et pas franchement harmonieuse, décrit le vigneron charentais Fabrice Maufras, qui teste le procédé dans sa propriété. Il n'en constate pas moins « 90 % de mortalité en moins », et il n'est pas le seul puisqu'à ce jour, près de 80 vignerons ont adopté ces épouvantails musicaux.

24 janvier 2016

Sources : Moulidars : de la musique dans les vignes pour chasser la maladie (Stéphane Moreale, Charente libre, 2 janvier 2016) ; site de l'entreprise Genodics ; site genodics.net de Joël Sternheimer.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 13 mars 2019.