Starless

Toy / Toy

Pochette de l'album "Toy" de Toy

2012, Heavenly Records

Il m'arrive quelquefois de m'enticher d'un groupe que je ne placerais pas au panthéon de mes divinités artistiques, mais dont la musique est suffisamment attachante pour que se noue un réel lien affectif. Enfin, surtout de ma part, évidemment. Toy appartient à cette catégorie, même si la raison n'en est pas totalement éclaircie. Ce qui est certain, c'est que leur mixage de guitares bruitistes, de synthés plus aériens et d'un tempo de sprinter aboutit à de grands moments de fièvre et de délice, où la mélodie minimale et le chant faiblard comptent au fond beaucoup moins que l'énergie qui se dégage de ces cavalcades. C'est le cas des vagues déchaînées de Colours Running Out, de la sarabande lancinante de Dead & Gone, de l'inquiétude palpable dans l'instrumental Drifting Deeper, de la presque légèreté du « tube » Motoring et, surtout, des dix minutes de course effrénée à bord d'un Kopter lancé à tout berzingue dans la quatrième dimension.

4 octobre 2014

Vidéo / Kopter

Festival Kendal Calling à Hackthorpe (Angleterre, Royaume-Uni), 28 juillet 2012.
Vidéo éditée par Kendal Calling.

Chansons de l'album

  1. Colours Running Out
  2. Reasons Why
  3. Dead & Gone
  4. Lose My Way
  5. Drifting Deeper
  6. Motoring
  7. My Heart Skips A Beat
  8. Strange
  9. Make It Mine
  10. Omni
  11. Walk Up To Me
  12. Kopter

Crédits

Musiciens

Toy est Maxim Barron (basse, chant), Alejandra Diez (synthétiseurs), Tom Dougall (chant, guitare), Dominic O'Dair (guitare) et Charles Salvidge (batterie, chant).

Auteurs

Écrit et composé par Toy.

Production

Produit par Dan Carey.
Enregistré par Alexis Smith et Oli Bayston et mixé par Dan Carey dans son studio à Londres (Royaume-Uni).

Pochette

Sean Gallagher (conception) et Leif Podhajsky (illustration).

Parution et label

2012, Heavenly Records.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019