Starless

Interpol / Interpol

Pochette de l'album "Interpol" d'Interpol

2010, Soft Limit / Cooperative Music

La noirceur est le trait le plus évident du patrimoine génétique d'Interpol. Il n'est que de contempler cette pochette, toute de nuit et d'acier. Ceinte de guitares métalliques, striée de boucles électroniques, parfois drapée d'amples accords de synthé, la musique des New Yorkais a la gaieté des landes humides de l'automne. Son ardeur est celle du battement d'ailes affolé d'oiseaux migrateurs attardés et sa lumière est aussi radieuse que la grisaille des nuages chargés de pluie. Ce n'est pas Cure non plus, mais ce sont bien les lamentations existentielles de la new wave qui plombent de réverbération cafardeuse les sonorités acides de ce rock. Il ne s'en élève pas moins au-dessus de la moyenne, quand bien même les fans de la première heure considèrent que le groupe ne fait que s'embourber un peu plus.

26 septembre 2010

Vidéo / Lights

Le Trabendo, Paris (France), 17 septembre 2010.

Chansons de l'album

  1. Success
  2. Memory Serves
  3. Summer Well
  4. Lights
  5. Barricade
  6. Always Malaise (The Man I Am)
  7. Safe Without
  8. Try It On
  9. All Of The Ways
  10. The Undoing

Crédits

Musiciens

Interpol est Paul Banks (chant, guitare), Carlos Dengler (basse), Samuel Fogarino (batterie) et Daniel Kessler (guitare).

Auteurs

Écrit et composé par Interpol.

Production

Produit par Interpol.
Enregistré par Claudius Mittendorfer aux studios Electric Lady à New York (États-Unis), avec l'assistance de Noah Goldstein.
Mixé par Alan Moulder aux studios Assault & Battery à Londres (Royaume-Uni), avec l'assistance de John Catlin et Catherine Marks.
Production additionnelle réalisée aux studios Atomic Heart à New York (États-Unis).

Pochette

Graphic Therapy, Interpol et GMDThree.

Parution et label

2010, Soft Limit / Cooperative Music.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019