Starless

Esben And The Witch / Wash The Sins Not Only The Face

Pochette de l'album "Wash The Sins Not Only The Face" de Esben And The Witch

2012, Matador

Les guitares aériennes et les voix féminines éthérées me plongent toujours dans une douce rêverie, oscillant entre mélancolie et apaisement. L'univers d'Esben And The Witch a toutefois quelque chose d'irrémédiablement sombre et désespéré, au point que l'on peut d'emblée renoncer à y trouver la paix de l'âme. Le regard perdu dans les vastes solitudes de Slow Wave ou de Putting Down The Prey, le coeur qui commence à battre plus fort avec When That Head Splits, la course éperdue de Deathwaltz... Calme ou saccadée, la tristesse est bien là, et culmine avec The Fall Of Glorieta Mountain dont chaque note, chaque mot est un sanglot : « Are you the answer or are you an echo ? » Le principe de précaution voudrait sans doute que l'on n'écoute pas cette oeuvre en toute circonstance, qui vous laisse fracassé dans le calme de la nuit. Mais quand tout ne manque pas d'aller de mal en pis, je trouve qu'entendre l'écho de son propre désarroi procure une bouée tout à fait acceptable.

14 septembre 2013

Vidéo / Deathwaltz

Vidéo clip.

Chansons de l'album

  1. Iceland Spar
  2. Slow Wave
  3. When That Head Splits
  4. Shimmering
  5. Deathwaltz
  6. Yellow Wood
  7. Despair
  8. Putting Down The Prey
  9. The Fall Of Glorieta Mountain
  10. Smashed To Pieces In The Still Of The Night

Crédits

Musiciens

Esben And The Witch est Daniel Copeman (synthés, percussions, basse, guitare), Rachel Davies (chant, basse, guitare) et Thomas Fisher (guitare).

Auteurs

Écrit par Rachel Davies et composé par Esben And The Witch.

Production

Produit par Esben And The Witch et Tom Morris.
Enregistré et mixé par Esben And The Witch et Tom Morris (1, 4, 5, 7-10) et par Gareth Jones (2, 3, 6) aux studios 4AD à Londres (Royaume-Uni).
Mastérisé par Rob Gonnella et Nick Zampiello aux studios New Alliance East Mastering à Cambridge (Massachusetts, États-Unis).

Pochette

Esben And The Witch, Jonathan Hyde (photo) et Philip Laslett (maquette).

Parution et label

2012, Matador.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019