Starless

Elysian Fields / Bleed Your Cedar

Pochette de l'album "Bleed Your Cedar" d'Elysian Fields

1996, Radioactive Records

Ce doit être une maladie de consanguinité qui affecte Elysian Fields. Comme celle de leurs cousins Mazzy Star, la musique de ce groupe new yorkais, fondé lui aussi sur le couple d'une chanteuse et d'un compositeur-musicien, capte autant l'attention que le décollage d'un avion. Les pensées dérivent le temps que celui-ci disparaisse au loin – vers quelle destination s'envole-t-il ? –, puis la vie reprend son cours comme si de rien n'était, sans que l'interlude n'ait eu la moindre conséquence. Ce n'est pas juste, d'autant que le guitariste Oren Bloedow se donne un mal de chien à composer des ambiances subtiles et plutôt complexes dans l'ensemble. Il s'en faut d'ailleurs parfois d'un potar qui aurait pu être poussé davantage, d'une guitare qui aurait pu s'échapper un court instant de la partition (Lady in the Lake, Fountains on Fire, Sugarplum Arches). Mais le fait est que ces chansons en demi-teinte, aussi travaillées soient-elles – un peu pop, un peu rock, un peu jazz – tiennent à rester effacées et ne se retiennent donc pas. Beaucoup moins que la beauté de la chanteuse Jennifer Charles, mais jusqu'à preuve du contraire, c'est encore avec les oreilles que la musique s'apprécie le mieux.

30 janvier 2011

Vidéo / Lady in the lake

Montage photos.

Chansons de l'album

  1. Lady in the lake
  2. Jack in the box
  3. Off or out
  4. Fountains on fire
  5. Star
  6. Anything you like
  7. Sugarplum arches
  8. Parachute
  9. Gracie Lyons
  10. Rolling
  11. Mermaid

Crédits

Musiciens

Elysian Fields est Oren Bloedow (guitare), Jennifer Charles (chant), James Genus (basse), Ed Pastorini (piano) et Ben Perowsky (batterie).

Auteurs

Écrit et composé par Jennifer Charles / Oren Bloedow, sauf 9 par Ed Pastorini.

Production

Produit par Oren Bloedow et Ed Pastorini, avec Gary Kurfist (producteur exécutif).
Enregistré par Brent Sigmeth aux studios Pachyderm à Cannon Falls (Minnesota, Etats-Unis), sauf 5 par Oeren Bloedow et Chris Girand.
Mixé par Pat McCarthy aux studios RPM (assistance de David Voight) et Sorcerer Sound (assistance de Bob DeMaa) à New York (Etats-Unis), sauf 6 et 7 par Mario Salvati aux studios Sorcerer Sound, 8 et 10 par Brent Sigmeth aux studios Pachyderm, et 5 par Bryce Goggin aux studios Baby Monster à New York (Etats-Unis).

Pochette

Annabel Sinn (conception) / J.K. Potter (photo).

Parution et label

1996, Radioactive Records.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019