Starless
Musique

Discothèque Musicabrac Lire, écouter, voir Claviers

Nick Cave And The Bad Seeds

Tender Prey

Pochette
1988, Mute Records Ltd.
Lorsque paraît ce cinquième album studio, Nick Cave et ses Bad Seeds jouissent déjà d'une notoriété certaine, renforcée grâce au film Les ailes du désir de Wim Wenders (1987) où on les voit interpréter deux chansons. En tout cas, le style musical est toujours aussi difficile à cerner. Ce que l'on constate, c'est qu'avec le temps les chansons se font de moins en moins rugueuses. Elles sont encore profondément enracinées dans le rock et le blues, mais le piano est plus présent, les baguettes de la batterie sont parfois troquées contre des balais, les arrangements sont plus riches et mélodiques, le chant commence à prendre des intonations de crooner. Les morceaux de colère et d'urgence restent dévastateurs (The Mercy Seat), mais ils sont désormais dominés par des titres en demi-teinte qui évoquent l'ambiance lasse et glauque d'un bar déserté, à l'heure où la nuit va bientôt laisser la place à l'aube. Ce qui ne change pas, par contre, c'est la noirceur de l'univers dépeint par notre Australien : désespoir poisseux, violence impuissante, désirs malsains, existences sordides, hochets impossibles du pardon et de la rédemption. Chez Nick Cave, on a beau implorer Dieu, c'est toujours le Diable qui se présente.

19 avril 2009

The Mercy Seat
Festival de Glastonbury (Royaume-Uni), 2009.

Le groupe

Groupe rock originaire d'Australie (Melbourne) créé en 1983 par le chanteur Nick Cave et le musicien Mick Harvey. suite

L'album

Musiciens
Nick Cave and the Bad Seeds sont Nick Cave (chant, orgue, piano, harmonica, vibraphone, tambourin), Blixa Bargeld (guitare), Mick Harvey (basse, guitare, piano, xylophone, orgue, batterie, percussions), Kid Congo Powers (guitare), Roland Wolf (guitare, piano, orgue) et Thomas Wydler (batterie).
Avec Gini Ball, Audrey Riley et Chris Tombling (cordes sur 1), Hugo Race (guitare sur 4 et choeurs sur 5), Ian Davis (choeurs sur 7).

Auteurs
Écrit et composé par Nick Cave sauf 1 et 9 (Nick Cave / Mick Harvey), 2 (Nick Cave / Nick Cave and the Bad Seeds). 6 est inspirée d'une chanson du même nom de Blind Willie Johnson.

Production
Produit par Nick Cave & The Bad Seeds.
Enregistré par Tony Cohen et Flood aux studios Hansa Tonstudios et Vielkland à Berlin (Allemagne), et Trident et Strongroom à Londres (Royaume-Uni), sauf 4 et 5 par Chris Thompson au studio Richmond (Australie).
Mixé par Tony Cohen aux studios Strongroom à Londres (Royaume-Uni) et Power Plant à Carlton (Australie), sauf 4 par Chris Thompson au studio Richmond (Australie).

Cet album est dédié à Ferdinand Ramos, plus connu sous le nom de Pixote et dont on se rappelle la brillante performance dans le film du même nom. Il a été tué par la police de Sao Paulo en novembre 1987, à l'âge de 19 ans.

Pochette : Slim Smith (conception) / Bleddyn Butcher (photo).

1988, Mute Records Ltd..

Titres de l'album
  1. The Mercy Seat
  2. Up Jumped The Devil
  3. Deanna
  4. Watching Alice
  5. Mercy
  6. City Of Refuge
  7. Slowly Goes The Night
  8. Sunday's Slave
  9. Sugar Sugar Sugar
  10. New Morning
Feuilleter
Flèche vers le haut Nick Cave And The Bad Seeds
Flèche vers la gauche Catfish And The Bottlemen – The Balcony
Flèche vers la droite Nick Cave And The Bad Seeds – Nocturama

Fouiller

Artistes
Chroniques
Morceaux choisis


© René-Luc Bénichou / 2005-2019