Starless

Cure / Faith

Pochette de l'album "Faith" de Cure

1981, Fiction Records

Faith est l'album le plus sombre de Cure. Peut-être mon préféré. Ses compositions prolongent celles de Seventeen Seconds avec plus de maîtrise et de finesse dans le jeu. Le trio britannique prend le temps de déployer des phrases lentes et répétitives, qui installent une atmosphère oppressante (The Holy Hour, Other Voices, All Cats Are Grey, The Drowning Man, Faith). Basse métallique omniprésente, batterie synthétique (moins binaire que dans le précédent album, mais toujours orpheline de cymbales), guitare parée d'une longue traîne d'effets (parfois remplacée par d'amples nappes de synthé, comme dans The Funeral Party), lamentations planant dans des brumes de réverbération et d'échos. Le « No Future » punk était rageur et tapageur. Dans la new wave crépusculaire des Cure, l'abattement l'emporte très nettement. Chaque note est une idée noire, chaque écho un bleu à l'âme, chaque accord un renoncement. Si l'on excepte les deux sursauts d'énergie que sont Primary (dansant) et Doubt (tapageur, justement), Faith est le compagnon idéal des nuits où l'on se demande par quelle malédiction on est en vie.

23 février 2007

Vidéo / Faith

Paris (France), le 12 mars 2008 (vidéo mise en ligne par Peter Halla).

Chansons de l'album

  1. The Holy Hour
  2. Primary
  3. Other Voices
  4. All Cats Are Grey
  5. The Funeral Party
  6. Doubt
  7. The Drowning Man
  8. Faith

Crédits

Musiciens

Les Cure sont : Simon Gallup (basse), Robert Smith (guitare, claviers, chant) et Laurence Tolhurst (batterie).

Auteurs

Écrit et composé par The Cure.

Production

Produit par Mike Hedges et The Cure.
Enregistré par Mike Hedges, Graham Carmichael et David Kemp.

Pochette

Porl Thompson et Undy Vella.

Parution et label

1981, Fiction Records.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019