Starless

Blind Melon / Blind Melon

Pochette de l'album "Blind Melon" de Blind Melon

1992, Capitol

L'air s'engouffre à travers les vitres baissées, le ciel bleu s'étend à perte de vue au-dessus de vastes plaines pierreuses ceinturées par des montagnes lointaines, la route dégagée file en droite ligne vers l'horizon. Pour ne pas ajouter le silence au désert, on a le réflexe d'allumer la radio, qui déverse un rock mi-folk, mi-rentre-dedans, aux mélodies agréables sans plus chantées avec un léger accent sudiste. Ce pourrait être Blind Melon, dont le premier album éponyme révèle un son et un jeu quasiment parfaits. C'est d'ailleurs précisément ce qui cloche, à mon sens. Car en dépit de leur nom (1), ces gars-là composent et jouent plus comme des requins de studio que comme des musicos décontractés qui ne se prendraient pas trop au sérieux. Le résultat incite certes à taper du pied pour battre la mesure, mais je trouve que, No Rain excepté, l'ensemble manque d'abord de mélodies et de gimmicks que l'on puisse retenir, ensuite et surtout de l'enthousiasme joyeusement foutraque d'un bon vieux Lynyrd Skynyrd, par exemple.

28 juin 2008

(1) La petite histoire prétend que le père du bassiste avait coutume d'appeler « blind melon » toute bande de hippies qu'il voyait rester là à ne rien faire.

Vidéo / No Rain

Chicago, 27 septembre 1995.

Chansons de l'album

  1. Soak The Sin
  2. Tones Of Home
  3. I Wonder
  4. Paper Scratcher
  5. Dear Ol' Dad
  6. Change
  7. No Rain
  8. Deserted
  9. Sleepyhouse
  10. Holyman
  11. Seed To A Tree
  12. Drive
  13. Time

Crédits

Musiciens

Blind Melon est Glenn Graham (batterie, percussions), Shannon Hoon (chant), Brad Smith (basse), Rogers Stevens (guitare) et Christopher Thorn (guitare).
Avec Ustad Sabri Khan (sarangi sur 9).

Auteurs

Écrit et composé par Blind Melon.

Production

Produit par Rick Parashar et Blind Melon.
Enregistré et mixé par Rick Parashar et Blind Melon au studio London Bridge à Seattle (Washington, États-Unis), avec l'assistance de John Plum.

Pochette

Georgia Graham.

Parution et label

1992, Capitol.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019