Starless

Paul Banks / Banks

Pochette de l'album "Banks" de Paul Banks

2012, Matador

Il ne m'appartient pas de commenter le choix qu'a fait le chanteur-guitariste d'Interpol de garder pour lui ces chansons plutôt que de les proposer à ses camarades. Simplement, j'observe que son album solo ne s'écarte pas tant que cela des chemins arpentés par le groupe. Quand bien même la production serait plus (trop) luxuriante, la musique reste dans le registre du rock inquiet, pour ne pas dire sombre d'Interpol, et il est de toute façon difficile faire abstraction de la voix qui est en soi une signature unique. La plupart des morceaux sont honnêtes, parfois un peu plus. Mais ce sont les deux extrémités de l'album qui me restent en tête. En introduction, avec son harmonie et sa guitare implacables, la marche inexorable de The Base harponne immédiatement les tympans et ce qu'il y a au milieu (ce dont ne rend pas compte, malheureusement, la prestation ci-dessous, aussi ai-je préféré joindre la version originale). Et en conclusion, Summertime Is Coming s'achève sur une complainte qui n'est pas des plus limpides, mais que la formulation suffisamment vague et la tristesse du chant de Paul Banks rendent universellement émouvante.

1 mars 2014

Vidéo / The Base

Marathon CMJ Union à New York (États-Unis), 17 octobre 2012.
Vidéo éditée par KEXP Radio, Seattle 90.3 FM.

Vidéo / The Base

Version originale
Vidéo éditée par Matador Records.

Chansons de l'album

  1. The Base
  2. Over My Shoulder
  3. Arise, Awake
  4. Young Again
  5. Lisbon
  6. I'll Sue You
  7. Paid For That
  8. Another Chance
  9. No Mistakes
  10. Summertime Is Coming

Crédits

Musiciens

Paul Banks (chant, instruments).
Avec Kareem Bunton (chant sur 3), Charles Burst (batterie sur 2), Peter Katis (instruments additionnels), Chris McHenry (voix sur 8), Rob Moose (violon, alto), Yoed Nir (violoncelle) et Sebastian Thomson (batterie sur 7, 9).

Auteurs

Écrit et composé par Paul Banks.

Production

Produit par Paul Banks et Peter Katis.
Enregistré par Peter Katis et Greg Giorgio aux studios Tarquin (Connecticut, États-Unis), Electric Lady à New York avec John Horne et Pete Bischoff, et Atomic Heart à New York avec Claudius Mittendorfer.
Mixé par Peter Katis et Greg Giorgio aux studios Tarquin.

Pochette

David Calderley de Graphic Therapy (conception) et Paul Banks (photo).

Parution et label

2012, Matador.

Chercher

© René-Luc Bénichou / 2005-2019. Page éditée le 20 avril 2019